logo du GRETIA Atlas des coccinelles du grand ouest

Reconnaître une coccinelle

Malgré leur très bonne côte de popularité, les coccinelles sont souvent exclusivement associées à la coccinelle à sept points. Or, il existe en France pas moins de 125 espèces de Coccinellidae et, contrairement à ce que disent les dictionnaires, les coccinelles ne sont pas obligatoirement des « petits insectes coléoptères aux élytres orangés ou rouges ornés de points noirs ».

Tout sera une question d’espèce, voire d’individu…

Par exemple :

Halyzia sedecimguttata
Halyzia sedecimguttata

L’aspect hémisphérique et la taille ne sont pas des critères de détermination non plus. Coccidula rufa, la coccidule des marais, et Hippodamia variegata, ont un aspect très allongé. Anatis ocellata, la coccinelle ocellée, est l’une de nos plus grandes espèces (1cm) et doit ressembler à un géant pour Stethorus pusillus, qui ne dépasse pas 1mm !


Certains insectes, notamment de la famille des Chrysomelidae peuvent ressembler très fortement aux Coccinellidae.

De manière très précise, les critères discriminatoires des Coccinellidae par rapport aux autres familles d’invertébrés sont les suivants :

Mais pour la grande majorité des cas, les « coccinellistes » ne regardent pas ces critères et font plutôt jouer leur habitude d’observation.